Loading...
Actualités

Le Conte de Noël de K-Net

Le réveillon de Noël s’invitera dans nos foyers dans deux semaines. Quoi de mieux en cette période où l’on compte les jours avec impatience qu’un conte de Noël pour nous faire patienter ? En voici un que l’on ne retrouve pas dans les livres, mais qui est bien réel !

Le nouveau cadeau des rennes

Par une froide matinée de décembre, les flocons tombent en silence dans les rues désertes. Les branches des arbres commencent à plier sous le poids de la neige accumulée. Un doux tintement de grelots se fait entendre dans le calme hivernal. Peu à peu, des silhouettes se distinguent de l’obscurité. Elles n’ont rien de particulier, si ce n’est qu’elles sont dotées de bois au sommet de leur crâne. Ces créatures ne sont pas venues seules, le dos chargé de sacs au contenu mystérieux.

Dressées sur leurs deux pattes arrière, elles se dirigent vers une maison, laissant leur traîneau garé devant. Elles frappent à la porte, et on ne tarde pas à leur ouvrir. En effet, elles étaient attendues ! “Bonjour Monsieur, nous venons pour raccorder la fibre chez vous !” disent-elles d’un air enjoué. L’homme les accueille avec politesse, puis après quelques échanges, les rennes se mettent au travail. Armés de quelques outils, ils s’approchent d’un boîtier blanc situé sur un poteau à côté de la maison. Parfois, il n’y a pas de poteau et il faut rechercher des fils dissimulés dans le sol.

Après avoir ouvert le boîtier, ils découvrent un fil transparent, pas plus épais qu’un cheveu et qui semble refléter la lumière du lampadaire à quelques pas. Ce fil est précieux, car il va permettre d’apporter une magie incroyable au domicile de son propriétaire. Avec, il pourra naviguer vers d’autres horizons en un temps éclair, rester en contact avec ses proches où qu’ils soient, ou encore assister à des spectacles incroyables depuis chez lui ! Cela peut paraître pure fantaisie, mais cela est aussi vrai que l’existence de ces rennes joyeux, bien loin des farfadets et autres Fée Dragée.

Le fil est amené du poteau jusqu’à l’intérieur de la maison. En entrant, on peut sentir une douce chaleur envahir les cœurs, en contraste avec le froid de l’extérieur. Les rennes posent leurs sacs et en dévoilent leur contenu : des outils de toutes sortes dont certains percent, d’autres collent ou creusent. Le fil passe jusqu’au salon où il termine sa course dans un petit boîtier blanc. Grâce à cela, la magie apportée par les rennes pourra être utilisée très facilement ! Après un aller-retour au traîneau, un des rennes apporte un dernier cadeau : deux boîtes, dont le contenu permettra à l’homme chanceux d’avoir une longueur d’avance et de faire des envieux dans son voisinage. Le renne branche les équipements, une petite boîte blanche avec la lettre K et un boîtier noir, plus petit et doté d’une antenne. La première est posée sur une commode, et l’autre trouve finalement sa place à côté de la télévision.

Vient l’heure de vérité : les rennes ont-ils réussi leur mission ? La boîte blanche affiche des voyants d’abord clignotants, puis tous passent au vert. Le bal des couleurs n’est pas sans rappeler celui d’une guirlande de Noël posée dans un sapin, symbole de l’esprit de Noël. Un rapide test permet de confirmer le bon fonctionnement de l’opération : l’homme peut désormais naviguer à très haute vitesse ! C’est au tour du boîtier d’être le centre de toutes les attentions : après quelques secondes, l’écran de télévision affiche un logo vert. Leur hôte est ravi de l’efficacité et du professionnalisme de ces rennes un peu particuliers, qui lui permettront de passer des fêtes de Noël sereines avec ses proches. Mais il est temps pour l’équipe de partir s’occuper d’autres maisons, qui attendent elles aussi impatiemment leur venue. Leur tournée est attendue avec autant d’enthousiasme que celle du Père Noël, les bras chargés de précieux cadeaux.

De retour dans leur traîneau, les rennes partent vers de nouveaux horizons, laissant derrière eux une traînée blanche, semblable à la lumière qui passe à travers le fil blanc.
Quelle sera leur prochaine destination ? Pour le savoir, il faut suivre les boîtiers blancs dans la rue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Articles populaires