Loading...
Actualités

Le magazine K-Actus du mois de Novembre est en ligne !

Après Halloween, la Toussaint, le Jour des morts, l’automne est bien là, le froid qui arrive, il fait nuit à 18h00… Bon bref, ne vous inquiétez pas, pour le mois de novembre, la rédaction vous a concocté du léger et du réconfortant !

Quoi de mieux qu’une bonne odeur de Madeleine de Proust, retrouver l’innocence de l’enfant qui sommeille en nous ?
Allez ! Petit retour en arrière et on dépoussière la valise de la mémoire, K-Actus se met à l’heure du vintage et jette un petit coup d’œil dans le rétro.

À l’heure où la mode est aux remakes, pas toujours réussis, parfois pervertis, où l’on nous sort des rééditions commerciales, on prend du vieux, on l’adapte et on en fait du neuf, en mieux ou en moins bien, il nous a paru important de revisiter un peu le passé pour comprendre d’où l’on vient et où nous allons. De quoi rassembler les adeptes du « C’était mieux avant ! », les nostalgiques refoulés du « On n’avait pas ça à notre époque », et les sympathisants du tur-fu, « une époque que les moins de 20 ans, ne peuvent pas connaître »…

En même temps qui n’aime pas tomber sur ses vieilles photos d’enfant ? Qui n’aime pas se retrouver nez à nez avec un jouet qui fait resurgir un souvenir sur une brocante ? Qui n’aime pas réentendre un vieux générique TV oublié, une musique débile de sa jeunesse, une bande-son de jeu vidéo en 8-Bit qui va revenir hanter notre tête pendant une semaine ? Ah nostalgie quand tu nous tiens… Attention toutefois à ne pas y rester trop accroché car l’essentiel est de se projeter vers l’avenir !

Le rétro, l’ancien, le vintage, c’est effectivement un retour sur une époque qui est maintenant révolue, dont on a gardé des bons souvenirs, et dont on a oublié volontairement quelques passages moins rigolos. On peut se rappeler avoir regardé « Le Juste Prix » et avoir zappé « Les Mariés de la 2 », on peut se rappeler du clip Smooth criminal et moins de celui de La Bamba triste, on peut se rappeler avoir joué à Super Mario Bros et oblitérer le souvenir d’avoir un jour, joué à Téléphone Secret avec sa sœur.

Si le présent est le passé de demain, c’est aussi le futur d’hier, si demain est le futur d’hier, c’est tout de même aujourd’hui que chacun crée les souvenirs de demain.
Si vous n’avez pas compris ce n’est pas grave… Bonne lecture !

Accéder à K-Actus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Articles populaires